Menu
Bien-Être & Santé

Découvrir notre rythme biologique selon le cycle de la planète

Nous savons tous aujourd’hui que notre corps s’adapte au rythme des 4 saisons, mais ce que l’on sait moins, c’est que l’être humain vit les 365 jours d’une année terrestre en 24h. C’est un principe d’anatomie occulte qui nous apprend comment les saisons influencent nos journées.

Les saisons sont ce qu’une symphonie devrait être: quatre mouvements parfaits en harmonie intime les uns avec les autres.

Arthur Rubeinstein – Pianiste

Le principe est simple, toutes les 6 heures nous changeons de saison et cela commence dès 6 heures du matin, à l’heure solaire. L’application exacte de ce principe occulte est surtout valable pour les êtres vivants autour de l’équateur car les cycles sont égaux, mais aussi car nous trouvons les origines de l’humanité proche de l’équateur. Il était tout naturel que les premiers hommes s’adaptent à leur lieu de vie. 

La répartition des saisons est ainsi faite:

  • De 6h à 12h, c’est le printemps 
  • De 12h à 18h, c’est l’été 
  • De 18h à 24h, c’est l’automne
  • De minuit à 6h, c’est l’hiver

 

L’horloge biologique selon la nature

Je vous explique maintenant le fonctionnement de notre cycle heure par heure quand un individu est bien réglé sur la nature, c’est-à-dire équilibré. Si votre vie familiale et professionnelle vous le permet, il est important de s’en inspirer pour vivre mieux.

  • 6h – C’est la première heure du jour et de notre printemps, mais aussi l’heure où notre sommeil est censé être le plus léger après toute une nuit passée à dormir. Il s’agit du créneau horaire idéal pour se réveiller.

  • 7h – Nous sommes programmés pour bénéficier d’une forte croissance de pression sanguine. Le corps se met en route.

  • 7h30 – Notre cerveau cesse de sécréter de la mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil. 

  • 8h – C’est l’heure de la réactivation du péristaltisme intestinal, autrement dit la réactivation volontaire des intestins. En général on évacue les déchets de la veille.

  • 9h – Nous avons le niveau le plus haut de nos hormones respectives, la testostérone pour les hommes et la progestérone pour les femmes. C’est un moment idéal pour faire une activité physique.

  • 10h – Nous sommes en état d’éveil maximum, rien de spécial jusqu’à 14h ensuite. C’est une phase où nous sommes pleinement actif.

  • 14h – Il s’agit du moment de la journée où nous avons la meilleure coordination, lorsque nos 2 hémisphères cérébraux sont le plus en phase.

  • 15h30 – Nous avons la meilleure vitesse de réaction.

  • 17h00 – On aura toujours la meilleure efficacité cardiovasculaire et le plus de force musculaire à cette heure-ci. Second moment idéal de la journée pour avoir une activité physique.

  • 18h00 – La pression artérielle est la plus forte mais c’est tout à fait normal d’être un peu tendu en fin de journée.

  • 19h00 – La température du corps augmente naturellement et légèrement.
  • 21h00 – Début de sécrétion de la mélatonine. Ce qui est un excellent moment pour se coucher ou faire une activité calme. Raison aussi de coucher les enfants à cette heure-ci, pendant environ 2 ou 3 heures, c’est le créneau idéal pour favoriser leur croissance.

  • Entre 22h et 23h – Il y a une interruption temporaire du péristaltisme intestinal pour ne pas aller aux toilettes la nuit. Il serait par ailleurs logique d’arrêter de boire vers 18h/19h.

  • Entre 23h et 24h – On produit de plus en plus de vasopressine, ce taux augmente jusqu’au petit matin. Cette hormone supprime l’envie de boire, entre autre.

  • 2h – Nous sommes dans la phase de sommeil le plus profond avec les fréquences du cerveau les plus basses.

  • 4h – Notre température corporelle la plus basse et on se prépare à recommencer le cycle…

 

Les êtres humains ont oublié que ce sont eux qui appartiennent à cette terre et non l’inverse. Ils ont été façonné à son image pour y vivre en harmonie.

Ce qui est intéressant de noter, c’est le fait que les animaux et les végétaux fonctionnent sur le même rythme que nous en ce qui concerne la répartition des 4 saisons en une journée et ce sans exception. Il s’agit d’une condition sine qua none pour vivre en parfaite harmonie avec la nature. La différence est que nous sommes la seule espèce à ne pas en tenir compte dans notre évolution.

1 Commentaire

  • Julia
    9 mai 2020 at 11:42

    Coucou Élodie☺
    Merci pour cet article fort intéressant 😉
    Bisous 💖💖💖

    Répondre

Laisser un Commentaire