Menu
Nature & Alchimie

La conscience végétale

La nature possède cette faculté fascinante de lier chaque élément qui la compose et c’est là le secret de sa force, l’intrication. Alors que l’homme cherche systématiquement à vouloir tout dissocier, classifier et très souvent isoler, la nature fédère, associe, comble, développe, rien ne l’arrête (pas même l’homme).

Nous sommes tous des poèmes, disait ma mère, les arbres, les plantes, les fleurs, les rochers, l’eau… Si tu écoutes bien les choses, tu peux les entendre chanter.

Ahmed Abodehman

Globalement cela se passe ainsi pour tous les règnes, ainsi les animaux sont connectés grâce à l’esprit de l’animal que vous connaissez aussi sous le nom de « animal totem ou de pouvoir ». Les minéraux eux, sont directement liés à la matière de la Terre et à ses vibrations, ils ont entre autre cette capacité de mémoire incroyable. 

Les végétaux sont essentiels à la vie car ils permettent d’équilibrer les énergies et les forces en fonction des besoins propres du lieu où ils se trouvent. Chaque nuance de vert qui les compose porte la vibration de cette couleur et agit directement sur notre humeur, en apportant apaisement et bonheur. Aussi petite soit la plante, elle est aussi le Un dans le Tout car elle contribue directement ou indirectement à notre bien-être physique et mental.

Comment fonctionne la conscience végétale 

Lorsqu’ils sont en bonne santé, l’intégralité des végétaux vibrent sur une bande de fréquences supérieure à celle de l’être humain. Raison pour laquelle ils participent activement à la purification énergétique des lieux et des personnes. Tout comme l’être humain, les plantes possèdent des corps subtils englobés dans une aura. Et c’est grâce à cette partie éthérée qu’ils peuvent se connecter entre eux et communiquer en formant une conscience végétale. Si on pouvait voir à l’œil nu l’énergie qui émane de chaque plante, nous verrions en premier son corps éthérique, puis son aura. Enfin, de fins filaments lumineux s’étendent et se croisent entre eux afin de former une sorte de maillage, qui serait naturellement plus important dans les zones de végétation dense comme les forêts. 

Les plantes sont dépourvues de sens astraux mais elles ont cette capacité à tout savoir car elles voient et entendent grâce à l’énergie qu’elles émanent.

La bande de fréquence dans laquelle vibrent les végétaux est leur conscience végétale, elle est une composante de l’Esprit de la Nature. Se connecter à la conscience végétale ne permet pas forcément de se connecter à la Nature, au sens de la puissance personnifiée, car ses fréquences sont plus élevées encore. Pour vous aider à le visualiser, il faut concevoir comme si l’Esprit de la Nature ordonne et met en cohérence les différents règnes qui le composent et le nourrissent.  Le fait que l’énergie puisse transmettre des informations est acquis aujourd’hui et pas seulement en ésotérisme, on le voit aussi au niveau scientifique avec tout ce qui relève de la transmission par onde, tel que la radio, le wifi, le réseau téléphonique mobile par exemple.  C’est la raison pour laquelle aussi que de nombreuses installations modernes nuisent à la nature car non seulement elles émettent des fréquences nocives pour l’homme, mais aussi pour les animaux et les végétaux. A l’inverse dans la nature, chaque végétal est un émetteur-récepteur plus ou moins puissant en fonction de sa taille, mais toujours avec des ondes bienfaitrices. 

La conscience végétale recouvre l’intégralité de la planète comme une enveloppe énergétique. Et ce même dans les zones où il n’y a pas de végétations comme dans les désert ou les cercles polaires. Il ne peut pas y avoir d’interruption dans le champs de fréquences électromagnétiques de la Nature. Qu’on le veuille ou non, le désert c’est une forme de nature. Idem pour les zones recouvertes perpétuellement par la glace et la neige. Ainsi chaque espèce ou même plante peut communiquer, transmettre des informations. Et lorsque l’on a la chance de savoir ce connecter à cette fabuleuse énergie, on peut ensuite échanger grâce à une forme de télépathie, que les plantes soient à l’intérieur ou à l’extérieur et même à distance.

Les différentes expériences que j’ai mené m’ont permis de tester la véritable valeur et beauté de la puissance de cette conscience végétale, j’ai pu ainsi découvrir une multitude d’informations utiles à notre quotidien et la façon dont les plantes vivent.

  • Elles sont directement impactées par les vibrations basses des humains, que ce soit pour leur développement ou leurs propriétés médicinales.
  • Elles manifestent leurs besoins en eau, nutriments, emplacement ou exposition solaire.
  • Elles réagissent à la musique mais aussi aux émotions telles que le rire ou les larmes.
  • Elles purifient les humains et les animaux de leurs énergies basses en les renvoyant à la terre.
  • Les arbres possèdent une hiérarchie avec un « Arbre Maître » dans les lieux boisés.
  • Toutes les variétés de plantes ne sont pas compatibles et certaines préfèrent vivrent en groupe.
  • Elles sont une source de conseils et d’informations très importante.
  • J’ai appris à demander la permission avant de couper les branches, feuilles ou fleurs.
  • Communiquer avec les plantes les fortifient.

 

A regarder sans modération les jours où vous avez envie de vous évader 😉

En ésotérisme ou en spiritualité, de nombreuses personnes font l’impasse sur cette conscience végétale et pensent que le seul fait d’avoir des gestes citoyens et de végétaliser leur habitation les rapprochent de la nature. C’est un bon début mais cela ne fait pas tout. Nous sommes des êtres issus de la Nature et nous en sommes coupés à cause de notre mode de vie. Nous avons besoin de nous y reconnecter aussi souvent que possible, cela passe bien sûr par être à son contact un maximum en extérieur mais aussi par notre alimentation. Mais si l’on souhaite développer ses capacités, il faut se rapprocher au plus près de ce monde végétal. Apprendre à s’y connecter, à communiquer avec et surtout considérer pleinement les végétaux comme des êtres vivants avec un corps et une conscience, capables d’interactions avec les éléments qui les entourent.

C’est en fermant les yeux que j’ai enfin pu voir le monde réel, ressenti le souffle du vent comme un appel, il portait l’écho de la Nature afin qu’elle me guide pour découvrir ses mystères.

Je sais fort bien que les notions de « conscience collective », de « conscience universelle » ou bien encore de « conscience végétale » peuvent être déroutantes pour beaucoup de personnes mais par expérience. Je sais aussi que cela vient avant tout d’une méconnaissance du réel fonctionnement de l’énergie et de l’astral, le tout associé à un profond besoin d’individualisation et de protection. Reconnaître que ce type de conscience existe, c’est accepter qu’une partie de nous n’est pas sous notre contrôle car accessible à tous. Comme j’aime à le rappeler, si nous sommes le Un dans le Tout, c’est bien que nous faisons partie entièrement d’un concept énergétique appeler Univers. Il est alors naturel que chaque individu d’un même groupe soit lié à son groupe par un dénominateur commun. 

5 Commentaires

  • marijo
    31 mars 2020 at 13:30

    cqfd

    Répondre
    • Elodie
      31 mars 2020 at 13:54

      Testé et approuvé en ce qui me concerne sinon je n’en parlerais pas. 😉

      Répondre
      • marijo
        2 avril 2020 at 10:47

        Cela va sans dire ! 🙂

        Répondre
  • Lucas
    2 avril 2020 at 17:19

    Bonjour, est-il possible que vous nous expliquiez comment entrer en communication avec cette conscience collective sur le blog ou sur votre chaîne YT.
    Merci énormément en tout cas pour ces articles très enrichissant 😊💖

    Répondre
    • Elodie
      2 avril 2020 at 18:33

      Oui on le verra avec les connexions végétales 🍀🌳

      Répondre

Laisser un Commentaire